BTS Diététique, c'est quoi ?

Le Brevet de Technicien Supérieur "Diététique" est un diplôme préparant en deux ans au métier de Diététicien diplômé d’état.

Quel métier ?

Le titulaire du BTS diététique est un professionnel de la nutrition et de l’alimentation. Ses connaissances scientifiques et techniques lui permettent de :

  • Veiller à la qualité des aliments, à l'équilibre nutritionnel et au respect des règles d'hygiène
  • Elaborer des régimes et des menus à destination des personnes bien portantes ou atteinte de pathologies
  • Assurer un travail d’information, de prévention et de soins en lien avec la nutrition et l’alimentation
  • Assurer des missions de formation en matière de nutrition.

Quels débouchés professionnels ?

Diététicien thérapeute et/ou gestionnaire dans les établissements hospitaliers ou dans des collectivités de bien-portants (restauration collective).

Diététicien libéral. En cabinet libéral, le diététicien reçoit des patients envoyés par leur médecin traitant ou venant spontanément.

Conseiller ou formateur en alimentation dans les centres sportifs ou de santé,

Technicien dans l'industrie agroalimentaire ou en pharmaco-diététique pour participer au contrôle qualité, à la production, à la recherche et développement de produits diététiques ou de nouvelles préparations culinaires.

Technico-commercial/service consommateurs pour la promotion de produits diététiques.

A l’hôpital et en exercice libéral, le diététicien établit des stratégies de soins nutritionnels pour des personnes dont la maladie nécessite des pratiques alimentaires spécifiques : diabète, maladies cardio-vasculaires, hépatiques, métaboliques, rénales... Il soigne également les troubles du comportement alimentaire (obésité, anorexie...).

Quelles poursuites d'études ?

Après l’obtention de son diplôme, le technicien supérieur en diététique a la possibilité de poursuivre ses études. Celles-ci concernent essentiellement des licences professionnelles du domaine de l'agroalimentaire ayant pour spécialité :

  • L’hygiène et la sécurité des productions agro-alimentaires,
  • La sécurité et la prévention du risque alimentaire,
  • La nutrition appliquée.

Après cinq années d’exercices à l’hôpital, le diététicien a la possibilité de passer le concours pour intégrer l’institut de formation des cadres de santé (IFCS) et ainsi devenir cadre de santé de la fonction hospitalière.

Il est également possible pour les étudiants nouvellement diplômés, et ayant un bon dossier, d’intégrer une classe préparatoire aux concours d'entrée des écoles d'ingénieurs (CPGI).

Quelles études ?

Les études sont organisées comme suit :

 

 Enseignements

Volumes horaires hebdomadaire

1ère année

(28 semaines)

2ème année

(22 semaines)

CoursTDTPCoursTDTP 

Biochimie – Physiologie

6,5 2 2 3 1 -

Connaissance des aliments – Nutrition

4,5 3 - 1 2 -

Techniques culinaires

- - 5 - - 4

Régimes

- - - 4 3 -

Bases Physiopathologiques de la Diététique

1 - - 6 - -

Economie et Gestion

2 4 - 2 3 -

Français – Sciences humaines

2 -   1 2 -

Total

169717114

Langue vivante étrangère (facultatif)

- 1 - - 1 -

diet 1 horaires

 

diet 2 horaires

La formation en BTS diététique comprend des périodes de stage en milieu professionnel d’une durée de 20 semaines réparties de la façon suivante :

  • 6 semaines en restauration collective, privée ou publique
  • 4 semaines dans une structure au choix de l’étudiant où celui-ci devra introduire la diététique (stage « optionnel »)
  • 10 semaines en milieu hospitalier (2 x 5) où l’étudiant exercera un suivi diététique thérapeutique auprès de trois cas de patient.

L’ensemble de ces stages donnera lieu à la rédaction d’un mémoire de 60 à 100 pages qui sera soutenu à l’oral lors des épreuves du BTS Diététique.

Quel profil ?

Les formations préparant aux examens du BTS Diététique recrutent essentiellement des élèves issus du bac général Scientifique et du bac technologique ST2S. Certains élèves ayant un bac technologique STL ou ceux ayant un bac professionnel en lien avec l’agroalimentaire ont la possibilité de rejoindre ces formations.

Les exigences lors du recrutement portent surtout sur les compétences scientifiques en biologie, chimie, sciences physiques et mathématiques. Un bon niveau d’expression écrite et orale est également requis.

Pour réussir cette formation, il est fortement recommandé d'avoir les aptitudes suivantes :

Esprit d'analyse et de synthèse,

Rigueur scientifique,

Équilibre et aisance dans les rapports humains,

Sens de l'initiative,

Goût pour la gestion et l'organisation,

Intérêt et savoir faire culinaire.

Pour en savoir plus, visitez la page correspondante de l'ONISEP : Voir

Image de la mosaïque : tirée d'internet.