BTS Biotechnologies, c'est quoi ?

Le Brevet de Technicien Supérieur "Biotechnologies" est un diplôme reconnu préparant en deux ans au métier de technicien en laboratoire de recherche.

Quel métier ?

Les techniciens en biotechnologies peuvent exercer dans les laboratoires de recherche fondamentale et appliquée en biologie, notamment dans les grands instituts de recherche (CNRS, INRA, INSERM) et les laboratoires universitaires. Ils ont également vocation à travailler dans les services « recherche et développement » des entreprises pharmaceutiques, cosmétiques, agro-alimentaires… En tant que techniciens, ils participent à l'exécution, l'élaboration et l'optimisation des protocoles expérimentaux sous la direction d'ingénieurs et de chercheurs.

Quels débouchés professionnels ?

Les premiers emplois sont souvent trouvés dans les laboratoires institutionnels, et permettent d'affiner des compétences technologiques de pointe, mais des emplois de techniciens de recherche existent également dans l'industrie cosmétique, pharmaceutique ou agro-alimentaire… et vraisemblablement bientôt dans la production d'énergie et de matériaux biosourcés .

Un certain nombre de diplômés passent également les concours de recrutement de techniciens pour l'INRA, l'INSERM ou le CNRS. Enfin, certains étudiants (minoritaires) occupent des emplois de technicien d'analyse, dans l'industrie ou dans le domaine médical.

Quelles poursuites d'études ?

Une proportion assez importante d'étudiants poursuivent leurs études après un BTS biotechnologies. Il peut s'agir :

  • d'une licence professionnelle (3e année de licence) dans le domaine des biotechnologies, afin d'acquérir une spécialisation supplémentaire (génomique, biologie végétale, expérimentation animale…)
  • d'une licence professionnelle permettant d'acquérir une double compétence (technico-commercial, logistique...)
  • d'une licence générale de biologie à l'université, avec une poursuite vers les masters d'enseignement ou de recherche notamment, pour des élèves qui conservent tout au long du BTS un profil studieux et un bon niveau de résultats dans les matières théoriques,
  • d'une classe préparatoire ATS bio – préparant en un an à des concours d'écoles d'ingénieur et notamment « agro-véto »,
  • pour les meilleurs, directement dans des écoles d'ingénieurs recrutant des BTS, sur dossier ou sur concours.

Quelles études ?

Les études sont organisées comme suit :

 1ère année2ème année
ENSEIGNEMENT GENERALCoursTDTPCoursTDTP
Français 2 - - - 1 -
Mathématiques 1 - - 1 1 -
Anglais - 2 - - 1 -
Sciences physiques 2 1 2 1 1 -
ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL      
Biologie moléculaire et génie génétique 2 - 1 2 - 3,5
Biochimie analytique 1,5 - 4 - - -
Biochimie structurale et fonctionnelle des protéines 1 - - 2 - 3,5
Microbiologie et génie fermentaire 2 - 4 2 - 4
Biologie et technologies cellulaires 1,5 - 2 2 - 2,5
Bioinformatique   et informatique de laboratoire - - 1,5 - - 1
Projet pluritechnique encadré 0,5 - - - - -
TOTAL PAR TYPE D'ENSEIGNEMENT13,5314,510414,5
TOTAL PAR ANNÉE3128,5
Soutien en mathématique et   sciences physiques des élèves issus de STL - 1 - - - -
Soutien en biochimie – génie biologique des étudiants non issus de STL - - 1 - - -

Répartition globale des horaires sur les deux années.

Comme dans tout BTS, le BTS biotechnologies comprend des périodes de stage en milieu professionnel : 15 semaines réparties en 6 semaines en fin de première année, et 9 semaines en milieu de seconde année – ou plus parfois 7 et 8 semaines pour faciliter la recherche de stages.

Quel profil ?

Le BTS biotechnologies est exigeant du fait qu'il demande aux étudiants de faire preuve de l'adaptabilité et de l'autonomie liées aux conditions de travail d'un laboratoire de recherche. Le profil classique est celui d'un élève de STL avec un dossier moyen à satisfaisant, mais faisant preuve de curiosité et de motivation pour les aspects théoriques et pratiques de la recherche en biotechnologies. Des élèves de S avec un niveau correct, motivés par le monde du laboratoire, sont également fréquemment recrutés en BTS biotechnologies, ainsi que des étudiants ayant eu une première expérience non couronnée de succès dans une autre filière de l'enseignement supérieur (université, IUT, PACES…).

Les prérequis théoriques dans les disciplines scientifiques sont tels qu'aucun bac professionnel existant ne correspond vraiment à ce BTS, les chances de succès de candidats issus de bacs pros sont donc extrêmement faibles ; il vaut mieux pour ceux-ci se tourner vers un autre des BTS du secteur biotechnologique.

Pour en savoir plus, visitez la page correspondante de l'ONISEP : Voir

Photo d'illustration sur la mosaïque : Antoine Gaudin.