Laboratoires et plateaux techniques

„Chaque activité est nouvelle et m'en apprend davantage“

“J’entends et j’oublie. Je vois et je me souviens. Je fais et je comprends.” (Confucius)

Faire. Pour de vrai.

Dans les sections biotechnologiques, les activités sont centrées sur une pratique réelle. Les locaux correspondent à ce besoin fondamental.
  • Fabriquer — De nombreuses activités technologiques reposent sur la production d'un produit : fabrication d'aliments bioproduits, biotransformation de matières, génie enzymatique ou génétique... ces activités se déroulent donc en laboratoire ou dans un plateau technique, dans lesquels les élèves apprennent à évoluer en sécurité.
  • Analyser — L'étude (dosages, identification de composants ou de germes...) de produits réels (aliments, médicaments, prélèvements environnementaux ou de patients) ou de situation réelles (maladie et mise en œuvre des outils de la démarche diagnostique) est au cœur des activités biotechnologiques, et réellement faite par les élèves et étudiants.
  • Comprendre — Le fondement de l'enseignement technologique, c'est "faire pour comprendre". A rebours d'un enseignement théorique transmis verticalement du maître à l'élève, les enseignements technologiques sont construits à partir de la pratique de l'élève pour aboutir à la compréhension théorique. Le laboratoire est donc au centre de l'appprentissage.
  • Imaginer — La démarche de projet mais aussi la mise en œuvre des activités proposées par les enseignants nécessitent une phase amont de conception et de préparation, dans laquelle l'élève s'empare des ressources disponibles pour répondre à la question posée.

Panoramas de laboratoires

Laboratoires NSB2, lycée Jean Rostand à Strasbourg (photo A.Meyer)
PSM NSB2, lycée Jean Rostand à Strasbourg (photo A.Meyer)
Bioréacteur pilote de paillasse, lycée Paul Eluard de St-Denis (photo A.Gaudin)
Plateau technique de Génie Industriel, lycée J.Rostand à Strasbourg (photo A.Meyer)

 La vie au laboratoire de biotechnologie

Deuxième maison

Cœur de la formation, le laboratoire devient un lieu d'épanouissement pour les élèves - souvent leurs enseignements préférés !

Sécurité

Pas de laboratoire sans sécurité : la démarche de prévention et l'apprentissage des bonnes pratiques sont inhérentes aux formations.

Autonomie

Les activités technologiques sont pensées autour d'une activité réelle : chaque élève dispose de son poste et de son matériel.

Relation pédagogique

En laboratoire, les élèves sont en petits groupes et le professeur circule, disponible, permettant une relation de qualité, à l'écoute des besoins de chacun.

Numérique

Le temps au laboratoire permet aussi l'utilisation des nouvelles technologies : logiciels et machines font naturellement partie de l'environnement.

Temps

La démarche technologique passe par des activités réelles : cela demande du temps. Les cours en laboratoire passent vite et on ne s'y ennuie jamais.

Groupe

Le fonctionnement d'un laboratoire complexe nécessite une coordination et un partage des activités, qui développent le sens du travail en groupe.

Épanouissement

Comme les activités en laboratoire sont passionnantes et que les élèves aiment ce qu'ils y font, ils y sont heureux !

 Labos en action

Ecran du logiciel de pilotage du bioréacteur de laboratoire, lycée Paul Eluard de St-Denis (photo A.Gaudin)

Poste individuel

Chaque élève ou étudiant dispose d'un poste individuel, pour réaliser personnellement chaque activité proposée (ici, un élève quantifie des levures dans de la bière en cours de fabrication).
Chargement d'un gel d'électrophorèse par un élève, lycée Louis Bertrand à Briey (photo S.Droguet)

Faire. Pour de vrai.

Dans les classes biotechnologiques, les élèves font systématiquement les activités (ici chargement d'un gel d'électrophorèse).
Ecran du logiciel de pilotage du bioréacteur de laboratoire, lycée Paul Eluard de St-Denis (photo A.Gaudin)

Exploiter et comprendre

Au laboratoire , les résultats concrets sont exploités pour construire le modèle théorique - c'est cela, la démarche technologique : une approche inductive fondée sur le réel (ici, analyse d'un gel d'électrophorèse).
Utilisation d'un bioréacteur de laboratoire, lycée Paul Eluard de St-Denis (photo A.Gaudin)

Modéliser

En laboratoire, on utilise des systèmes de petite taille pour étudier réellement et modéliser les phénomènes et les procédés (image : un petit bioréacteur de paillasse).
Un professeur montre comment utiliser un pilote industriel à un étudiant, lycée Paul Eluard/Vauquelin (photo A.Gaudin)

Accompagnement

Les professeurs sont disponibles pour former et accompagner les élèves et étudiants - une relation sur mesure selon les besoins de chacun.
Travail en groupe, lycée Paul Eluard de St-Denis (photo A.Gaudin)

Interactions

Le temps passé en laboratoire n'est pas un temps de cours magistral : les élèves peuvent interagir, solliciter le professeur... une autre manière d'apprendre et de comprendre.

 Et dans le supérieur ?

Ecran du logiciel de pilotage du bioréacteur de laboratoire, lycée Paul Eluard de St-Denis (photo A.Gaudin)

Matériel de haut niveau

Les laboratoires sont équipés de technologies avancées, pour une biologie de pointe (ici, un logiciel de conduite d'un bioréacteur).
Utilisation d'un bioréacteur de laboratoire, lycée Paul Eluard de St-Denis (photo A.Gaudin)

Pilote de laboratoire

En laboratoire, on utilise des systèmes de petite taille ("système pilote") pour étudier et modéliser les phénomènes et les procédés.

Pilote industriel

En BTS sur les halles ou plateaux techniques, on apprend à piloter des appareils de type industriel, complexes.
Chargement d'un gel d'électrophorèse par un élève, lycée Louis Bertrand à Briey (photo S.Droguet)

Technologies professionnelles

Dans les classes de BTS/DUT, on apprend les procédés utilisés sur le terrain professionnel (ici, une étudiante étudie la coagulation chez un patient).
Un professeur montre comment utiliser un pilote industriel à un étudiant, lycée Paul Eluard/Vauquelin (photo A.Gaudin)

Accompagnement

Les professeurs sont là pour former et accompagner les élèves et étudiants vers l'autonomie (ici utilisation d'un ensemble de pasteurisation).
Travail en groupe, lycée Paul Eluard de St-Denis (photo A.Gaudin)

De vrais Pros

La formation est complétée par des interactions avec le milieu professionnel - laboratoires universitaires, hospitaliers, industriels, ou de recherche (ici un ancien étudiant devenu expert en laboratoire hospitalier).

Formations biotechnologiques

Vous aussi vous pouvez évoluer dans ces laboratoires : découvrez les formations au lycée et dans l'enseignement supérieur, et choisissez celle qui vous convient !

Formations

La filière biotechnologique

Vous voulez avoir un aperçu rapide des secteurs de débouchés, et des formations biotechnologiques ?

Filière

        d
© UPBM 2018


UPBM
Lycée "La Martinière"
Avenue Andréi Sakharov
69338 LYON Cedex 09

Connexion